Le Moci, 21/06/2001

Un entretien avec
Ivica Racan
Premier ministre croate

L'économie, priorité des priorités

Ivica Racan,
le Premier ministre croate

Dans le cadre d'un dossier de dix pages consacré à la Croatie, le Moci publie également un entretien exclusif avec le chef du gouvernement croate. Nous le reproduisons ici en intégralité.

Du fait de son positionnement au carrefour de l'Europe centrale, de la Méditerranée et des Balkans, la Croatie entend jouer un rôle de charnière. • L'économie croate a d'ores et déjà enregistré de bons résultats. Le gouvernement a pris des mesures pour encourager les investissements et joue la transparence en matière de privatisations. La Croatie, qui se prépare à rejoindre à terme l'UE, est intéressée par les savoir-faire français.

Le Moci. Qu'en est-il de vos relations avec vos voisins, la Bosnie et la Serbie, et à quelles conditions la stabilité de la région, condition essentielle du développement économique, peut-elle être durable ?

A LIRE AUSSI DANS LE MOCI DU 21/06/2001

Accéder au site Internet du Moci
- Dossier CROATIE

- Zagreb : douceur de vivre provinciale, devoirs de capitale

- Split : des infrastructures routières pour désenclaver la côte dalmate

- Des entreprises témoignent : Leclerc fait ses premiers pas à Zagreb

- Citroën mise sur son réseau

- Bina Istra : le BTP a de beaux jours devant lui

Ivica Racan. La Croatie démocratique est stable et elle entend contribuer à la stabilisation de toute la région. C'est d'ailleurs notre intérêt : nous avons 1 200 km de frontières avec la Bosnie-Herzégovine, la démocratie ne peut pas s'arrêter à nos frontières orientales ! Mais ce processus n'est ni facile ni rapide. Nous soutenons la coopération régionale, outil de stabilisation ; la Croatie appartient à l'Europe centrale, à la Méditerranée, aux Balkans. Du fait de ce positionnement, nous avons un rôle de charnière. Nous signons d'ailleurs des accords de libre-échange avec la plupart des pays européens et nous espérons faire de même avec la Serbie. Mais nous ne répéterons pas la Yougoslavie ! Par ailleurs, nous collaborons avec l'ensemble de nos partenaires de la communauté internationale ; la guerre d'indépendance que nous avons dû mener était juste mais elle a comporté des pages sombres que nous assumons aujourd'hui. La stabilité et la démocratie dépendent de la capacité de tous les pays de la région à assumer ces pages sombres du passé.

Le Moci. Quelles sont les priorités de votre gouvernement pour les quelques années à venir ?

« La guerre d'indépendance que nous avons dû mener était juste mais elle a comporté des pages sombres que nous assumons aujourd'hui. »

Ivica Racan. L'économie avant tout. Nous sommes aujourd'hui au bord du précipice sur le plan économique. À cela, il y a plusieurs raisons : les circonstances historiques, la guerre d'indépendance, la criminalité économique qui a pu exister plus récemment. Mais il ne faut pas oublier que, il y a dix ans, nous étions en tête de la transition ; la Croatie dispose donc d'un potentiel important que nous voulons faire fructifier rapidement. Nos fondamentaux se sont d'ores et déjà améliorés et nous avons enregistré quelques résultats. Nous avons pris des mesures pour encourager les investissements et la transparence est la règle en matière de privatisations. Nous souhaitons donc nouer des alliances stratégiques et, dans ce contexte, les savoir-faire français nous intéressent. Par ailleurs, nous venons de signer à Bruxelles notre accord de stabilisation et d'association avec l'Union européenne ; désormais, notre objectif sera de remplir scrupuleusement les engagements que nous y avons souscrits, et qui nous prépareront à rejoindre à terme l'Union européenne.

Le Moci. Quels sont les freins au passage à l'économie de marché et comment entendez-vous les débloquer ?

« il y a dix ans, nous étions en tête de la transition ; la Croatie dispose donc d'un potentiel important que nous voulons faire fructifier rapidement. »

Ivica Racan. II nous faut trouver la bonne mesure entre les encouragements aux investissements et la prévention des problèmes sociaux qui pourraient être liés aux restructurations. C'est pourquoi nous avons aussi besoin d'un développement économique accéléré. Nous avons déjà pris des mesures impopulaires, comme la limitation des dépenses publiques qui a conduit à la réduction du déficit budgétaire. Or, vous savez, les gens sont toujours d'accord, en théorie, pour les réformes mais il suffit d'en lancer une concrètement pour être confronté à des réticences puissantes. Nous avons aussi engrangé quelques résultats en matière de lutte contre le chômage.

SUR NOTRE SITE, VOIR AUSSI :

- Lionel Jospin reçoit son homologue croate Ivica Racan

- Conférence du Premier ministre croate à l'IFRI :
"L'intégration de la Croatie dans l'Union européenne et dans l'OTAN, une contribution capitale à la stabilité régionale"

- Entretien avec Le Figaro :
"Nous nous sommes ouverts à l'Europe"

- Entretien avec Le NouvelObs :
"Balkans : les illusions dangereuses"

Pour l'instant, l'économie grise et le marché du travail clandestin sont énormes en Croatie et jusqu'à très peu des personnalités haut placées étaient corrompues et pillaient les biens publics. Le seul fait d'avoir un gouvernement honnête est un point important pour faire comprendre aux gens la nécessité et l'intérêt des réformes. Par ailleurs, la coopération avec les institutions financières n'est pas facile ; pour la signature de notre accord stand-by avec le FMI, nous avons failli à plusieurs reprises quitter la table des négociations ! Mais il n'y a pas d'alternative ; nous avançons résolument vers l'intégration dans l'Union européenne.

Propos recueillis par Christine Murris
© LE MOCI - N1499 - 21 JUIN 2001

  RECHERCHER
 
  Approfondir

  TOUS LES ARTICLES
  POLITIQUE
  Ante Gotovina arrêté en Espagne  
  TV Public Sénat : Spéciale Croatie  
  "La Croatie européenne" : conférence du Premier ministre, Ivo Sanader  
  Commémoration de la Révolte des Croates à Villefranche  
  10e anniversaire de l'opération Tempête  
  Mise en service de l'autoroute Zagreb-Split  
  La Croatie commémore sa résistance aux côtés des Alliés  
  Le président Mesic décore plusieurs Croates de France  
  UEO : président Mesic plaide pour l'élargissement de l'UE  
  Décès de Jean Paul II: la Croatie honore la mémoire du pape slave  
  Décès de Jean Paul II: la Croatie honore la mémoire du pape slave  
  UE: création d'une "task force" pour la Croatie  
  UE-Croatie: report du lancement des négociations  
  Le président du Sabor en visite à Paris  
  Stipe Mesic réélu haut la main  
  Second tour: Mesic-Kosor  
  Présidentielle 2005  
  Otages français: félicitations du chef de la diplomatie croate  
  UE: ouverture des négociations le 17 mars 2005  
  UE : unanimité des députés croates  
  JO 2012: Dubrovnik accueille les villes candidates  
  Colloque : bicentenaire du Code Napoléon  
  Francophonie : la Croatie devient pays observateur  
  Le cardinal Bozanic en visite à Paris  
  370 000 Français attendus en 2004  
  Croatie-Slovénie : Zagreb réclame un arbitrage international  
  Une diplomate croate à l'assaut de l'Union  
  Mémoire : la Révolte des Croates à Villefranche  
  Michel Barnier en visite à Zagreb  
  L'UE accorde le statut de candidat à la Croatie  
  France-Croatie: Programme de coopération 2004-2006  
  Le ministre de la Défense à Eurosatory 2004  
  Patrick Bloche en Croatie  
  Miomir Zuzul rencontre Michel Barnier  
  Stipe Mesic reçu par Jacques Chirac  
  Avis favorable de Bruxelles à la candidature de la Croatie  
  Soutien franco-allemand à l'intégration de la Croatie  
  Stjepan Mesic : Ce que l'Europe gagne avec la Croatie  
  Ivo Sanader a formé son gouvernement  
  Législatives : victoire de la droite  
  Législatives 2003 : la Croatie aux urnes  
  Rapport du Sénat : le redressement de la Croatie  
  Création d'une Zone de Protection écologique et de Pêche en Adriatique  
  UE : un nouveau pas vers l'adhésion de la Croatie  
  Gagro: la candidature de la Croatie à l'UE  
  Villefranche-de-Rouergue : 60e anniversaire de la Révolte des Croates  
  La Croatie à l'honneur au Sénat  
  La Croatie, 100e voyage du pape Jean Paul II  
  Gagro: la Croatie historiquement liée à la France  
  UE: la Croatie candidate à l'adhésion  
  Mesic : "La Croatie entrera dans l'UE en 2007"  
  "Croatie: objectif Europe!" par Stipe Mesic  
  UE: la Croatie candidate
  Présentation multimédia
 
  Voir liste complète

 
  LE MOT DE L'AMBASSADEUR
  Nouvelle alternance réussie  
  La Croatie vote  
  Voir tous les éditos

 
  ÉCONOMIE & TOURISME
  Guide touristique  
  M. Cobankovic inaugure le forum de Ploudaniel  
  UBIFRANCE: séminaire Croatie  
  Instantanés de Croatie: campagne 2005  
  Aif France: nouveau vol quotidien Paris-Zagreb  
  MIDEST 2004: entreprises croates cherchent partenaires  
  Thalassa, 7 semaines à Korcula  
  Les Français à l'assaut de la côte dalmate  
  La Méditerranée retrouvée  
  Rendez-vous sportifs : Rijeka et Split, villes candidates  
  S. Mesic: renforcer le partenariat commercial avec la France  
  Journée découverte à Dubrovnik  
  Florilège de nouveaux guides touristiques  
  CFCE - Croatie: croissance et ouverture, un marché qui s'affirme  
  Création d'une Chambre de commerce franco-croate  
  Supplément "Croatie" dans Le Monde  
  Tourisme: "La Méditerranée s'agrandit"  
  AvenirExport 2002 : Investir en Croatie (diaporama)  
  Voir liste complète

 
  SOCIÉTÉ - SPORTS
  La Croatie remporte la Coupe Davis avec Ljubicic, Ancic, Karlovic et Ivanisevic  
  Les stars croates du Mondial 98 font leur cinéma à Paris  
  Cilic vainqueur de Roland Garros Juniors 2005  
  Mondiaux de Ski: 3 médailles d'or pour Janica Kostelic  
  EURO 2004 : France-Croatie 2-2  
  EURO 2004 : décevant Croatie-Suisse  
  Coupe Davis: La Croatie s'incline à Metz  
  Coupe Davis: France-Croatie  
  Euro 2004 : la Croatie rencontrera la France  
  Nikola Tesla, physicien visionnaire  
  Robert Badinter, fait docteur honoris causa à Zagreb  
  Ancic donne des frayeurs à Agassi  
  Janica et Ivica Kostelic remportent trois médailles d'or  
  Handball: la Croatie championne du monde  
  18 novembre 1991, la chute de Vukovar  
  Voir liste complète

 
  DANS LES MÉDIAS
  Libération : Plitvice, balade en lacs majeur  
  Libération : Kornati - Prendre le maquis en Croatie  
  Le Figaro : S. Mesic "Un pas de plus vers l'adhésion"  
  Le Figaro : S. Mesic "La Croatie rejoindra l'UE en 2007"  
  Le Monde : "Croatie, objectif Europe!" par Stipe Mesic  
  Le Figaro : Zagreb candidat à l'UE dès 2003  
  La Croix : Prevlaka revient dans le giron croate  
  Dubrovnik, la belle de Dalmatie  
  Escales en Dalmatie  
  Thalassa, 8 semaines à Hvar  
  Heureux comme Robinson aux Kornati  
  Croatie, Riviera Paradiso  
  Voir liste complète

 
 

 LA CROATIE | ACTUALITÉS | VIE CULTURELLE | L’AMBASSADE | ACCUEIL 

 Haut de page | Plan du site | Nous contacter