Search


Advanced Search
Nenad Bach - Editor in Chief

Sponsored Ads
 »  Home  »  Croatian Language  »  Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
 »  Home  »  Science  »  Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
 »  Home  »  People  »  Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
 »  Home  »  History  »  Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
 »  Home  »  Education  »  Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
 »  Home  »  Culture And Arts  »  Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
Professor Henrik Heger founder of Croatian studies at Sorbonne in Paris in 1981
By Prof.Dr. Darko Zubrinic | Published  03/29/2010 | Croatian Language , Science , People , History , Education , Culture And Arts | Unrated
Recherche sur la culture croate et les échanges intellectuels internationaux, part 2

 
Équipe de recherche sur la culture croate et les échanges intellectuels internationaux

Unité interdisciplinaire associée, par convention tripartite du 31 mai 1990, aux formations d'Études croates de l'Université Macquarie a Sydney et de l'Université de Zagreb.

Responsable : Henrik Heger, maître de conférences hors classe honoraire
de l'Université Paris-Sorbonne < henrik.heger@orange.fr >

Fondée le 19 décembre 1981 comme unité constitutive du Centre de recherche en littérature comparée (CRLC) de l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV), l'Équipe de recherche sur la culture croate et les échanges intellectuels internationaux est une formation interdisciplinaire travaillant sur l’aire culturelle croate considérée dans sa spécificité, dans la diversité de ses composantes et dans ses relations avec d'autres ensembles culturels (cf. H. Heger, "Pour une approche interdisciplinaire de l’aire culturelle croate", dans : id. et Janine Matillon, éds., Les Croates et la civilisation du livre, Paris, PUPS, 1986, 13-18).

Dans le cadre du Programme interdisciplinaire d'études croates a l’Université Paris-Sorbonne, elle bénéficie depuis 1983 du soutien de trois structures spécialisées : la Société Rudjer Josip Boskovic pour la recherche universitaire sur l'aire culturelle croate ; la Bibliotheque Antun Gustav Matos, centre interdisciplinaire de documentation croate pres l'Université Paris-Sorbonne ; le Fonds universitaire Fran Krsto Frankopan pour l'avancement des recherches sur l’aire culturelle croate.

L’Équipe de recherche comprend actuellement neuf membres réguliers :

   1. Nella Arambasin, docteur de l’Université Paris-Sorbonne, maître de conférences de littérature comparée a l’Université de Franche-Comté, habilitée a diriger des recherches.
   2. Marc Gjidara, docteur en droit (Paris), professeur émérite a l’Université de droit, d’économie et de sciences sociales de Paris (Paris II, Panthéon-Assas), doyen honoraire de la Faculté de droit et des sciences économiques de Melun. 
   3. Henrik Heger, docteur en philosophie (Bonn), maître de conférences hors classe honoraire de littérature française du Moyen Âge de l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV), membre correspondant de l’Académie croate des sciences et des arts, initiateur et responsable de l’Équipe de recherche.
   4. Vladimir Horvat, docteur es sciences philologiques (Zagreb), professeur honoraire de l’Université de Zagreb.
   5. Zlata Knezovic, docteur en philosophie (Strasbourg), maître de recherche honoraire de l’Institut croate d'histoire, Zagreb.
   6. Janine Matillon-Lasic, docteur en études slaves (Paris), docteur es lettres et sciences humaines (Paris), professeur émérite a l’Institut national des langues et civilisations orientales, Paris.
   7. Edi Milos, docteur en histoire (Paris).
   8. Luc Oreskovic, docteur en histoire (Paris).
   9. Djurdja Sinko-Depierris, docteur es sciences philologiques (Paris), maître de conférences de littérature française a l'Université de Zadar.

Chercheurs associés :

   1. Marin Tadin, docteur en théologie (Paris), professeur honoraire de l’Institut catholique de Paris.
   2. André Tuilier, docteur es lettres et sciences humaines (Paris), directeur honoraire de la Bibliotheque de la Sorbonne, membre correspondant de l’Académie croate des sciences et des arts.

L’Équipe de recherche bénéficie en outre de la coopération d’un réseau de correspondants répartis en France, dans divers pays d’Europe, ainsi qu’en Amérique du Nord et en Australie.

Source www.crlc.paris4.sorbonne.fr


 
ÉQUIPE DE RECHERCHE SUR LA CULTURE CROATE
ET LES ÉCHANGES INTELLECTUELS INTERNATIONAUX

RAPPORT D'ACTIVITÉ ET PRÉVISIONS

[…]

I. - Programme réalisé depuis l'année universitaire 2000-2001

Manifestations publiques

Depuis l'automne 2000, l’Équipe a organisé les cinq manifestations publiques suivantes /annexes II a VI /, avec le concours régulier de la Société R.J. Boskovic et le soutien du Fonds universitaire F.K. Frankopan pour l’avancement des recherches sur l’aire culturelle croate, structures associatives spécialisées créées a la Sorbonne en 1983:

1) Les études interdisciplinaires sur l’aire culturelle croate – genese, méthodologie, perspectives. Table ronde a l'occasion du sixieme centenaire de l’établissement en Sorbonne des premiers fondements attestés de la croatistique universitaire. Sorbonne, 29 septembre 2000. Avec la participation de Samir Bajric (Paris IV), Vinko Aldo Gladic (Zadar/Paris), Henrik Heger (Paris IV), Edi Milos (doctorant a Paris IV), Luc Oreskovic (doctorant a l’EPHE), Antun Pinterovic (Bruxelles) et Franjo Sanjek (Zagreb).

2) Hommage a Jean-Louis Depierris, médiateur entre les cultures croate et française (Pau, 28 décembre 1931 – Sibenik, 15 avril 2001). Séance publique. Sorbonne, 22 février 2002. Contributions de Djurdja Sinko-Depierris (Zadar), Henrik Heger (Paris IV) et Clotilde Jobert (éleve de l’ENS).

3) Engagement - Exil - Poésie. Lucijan Kordic (Grljevici, 9 juin 1914 - Mostar, 16 juin 1993), Husnija Hrustanovic (Gacko, 5 mai 1922 - Londres, 19 mars 1997), Vlado Gotovac (Imotski, 18 septembre 1930 - Rome, 7 décembre 2000). Soirée littéraire. Sorbonne, 1er mars 2002. Introduction par Henrik Heger (Paris IV); contributions de Sineva Béné-Katunaric (Grenoble), Vinko Aldo Gladic (Zadar/Paris) et Stijepo Mijovic-Kocan (Zagreb).

4) Un maître de l'art renaissant en Europe: Franjo Vranjanin, nobilis magister Franciscus de Laurana, sculptor regius (Vrana, vers 1420 - Avignon, 1502). Séance publique a l’occasion du cinquieme centenaire de la mort de Laurana. Sorbonne, 4 octobre 2002. Contributions de Marc Bormand (Musée du Louvre) et Henrik Heger (Paris IV). Encadrement musical par Catherine Joussellin et Philippe Gonneaud (Paris).

5) La spécificité linguistique et culturelle croate face aux défis de la mondialisation. Séance publique. Sorbonne, 1er octobre 2004. Contributions de Samir Bajric (Paris IV), Philippe Gelez (professeur agrégé, doctorant a Paris IV), Henrik Heger (Paris IV), Marie-Jeanne Heger-Étienvre (Le Mans) et August Kovacec (Zagreb).

Poursuivant ses efforts antérieurs dans le sens d’une diversification de son programme, l'Équipe a travaillé sur des questions de méthode, sur une période ancienne et sur des problématiques contem-poraines. L'exploration de la création poétique du XXe siecle - croate et d'inspiration croate - a occupé une place privilégiée, les auteurs étudiés a ce titre étant des cas exemplaires dans une perspective comparatiste (exil au sens spatial pour Lucijan Kordic et Husnija Hrustanovic, exil intérieur pour Vlado Gotovac, attachement a une seconde patrie pour Jean-Louis Depierris), cas susceptibles de donner lieu a des recherches plus approfondies en raison de l’existence d’archives non explorées et de sources inédites découvertes lors de ces premieres approches.

Recherches en vue du Diplôme d'études approfondies et du Doctorat

Les activités de l’Équipe suscitent des vocations en matiere d’études interdisciplinaires et comparatistes sur le domaine croate. Deux doctorants dont les sujets de recherche sont issus de nos travaux doivent soutenir leurs theses en 2004-2005 a l'Université de Paris IV, au titre de l’histoire culturelle (Pr Jean-Paul Bled): il s'agit d'Edi Milos, allocataire de recherche, et de Philippe Gelez, professeur agrégé, qui travaillent respectivement sur Antun Radic et sur Safvet-beg Basagic, figures clés de la vie intellectuelle en Croatie et en Bosnie-Herzégovine a la fin du XIXe et au début du XXe siecle.

Djurdja Sinko-Depierris, membre de l'Équipe, soutiendra sa these de doctorat sur "Le pétrarquisme en Croatie (XVe-XVIe s.)" fin janvier-début février 2005 a l'EHSS (Pr Yves Hersant). Le responsable de l’Équipe a été pressenti pour etre membre du jury.

Luc Oreskovic, membre de l'Équipe, a soutenu en mars 2003, a l’EPHE,  une these de doctorat sur "Le diocese de Senj en Croatie, de la Contre-Réforme aux Lumieres" (mention Tres honorable a l’unanimité, avec les félicitations du jury), travail étudiant la vie intellectuelle d’une partie du royaume croate qui était située au point de rencontre des influences habsbourgeoises, vénitiennes et ottomanes (Pr Louis Châtellier).

Accueillie et dirigée en 2003-2004 par le responsable l'Équipe comme boursiere du Gouvernement français, au titre de nos relations suivies avec l'Université de Zadar, une étudiante de cet établissement, Marija Vrancic, vient d’etre admise en DEA a Paris IV pour la préparation d’un travail sur "La vie intellectuelle dans les régions croates sous administration française (1806-1813)", en coopération avec le Pr François Moureau.

Publications

En raison de circonstances tres défavorables liées a la période de guerre et d’apres-guerre en Europe du Sud-Est, auxquelles sont venus s’ajouter a partir de 2001 des problemes de santé ayant donné lieu a des congés de maladie prolongés pour le responsable de l’Équipe, celle-ci a du se résoudre a l'interruption temporaire de ses réunions scientifiques internationales et de ses publications collectives.

Des contributions présentées dans le cadre des séances publiques organisées par la formation sont néanmoins publiées dans des périodiques (p. ex. Joëlle Bouzereau, "Connaissance de soi et vie contemplative chez Georges d’Esclavonie", Croatica christiana periodica, 45, 2000, 21-27 [séance d’octobre 1998]; André Tuilier, "Jean de Raguse /Ivan Stojkovic/ lecteur de saint Jérôme", sous presse dans la meme revue [séance d'octobre 1998]; Djurdja Sinko-Depierris, "Dans la Loge de mer. Témoignage sur la création poétique de Jean-Louis Depierris", Revue des Pyrénées, 2002, 123-127 [séance de février 2002 ]).

Parmi les autres travaux des membres de l'équipe, les plus significatifs sont: d’une part ceux que Vladimir Horvat publie depuis plusieurs années sur Bartol Kasic (Pag, 1575 – Rome, 1650) et la standardisation du croate littéraire (dans le prolongement de sa these sur cet auteur, parue a Zagreb en 1999); d'autre part les publications de Luc Oreskovic sur la place historique et l’image des Croates en Europe a l'âge classique, ainsi que sur leur spiritualité aux marches du christianisme d’Occident (Luj XIV i Hrvati [Louis XIV et les Croates], Zagreb, Dom i svijet, 2000, édition croate de l’ouvrage paru a Paris en 1997; "L'image du soldat croate au XVIIe siecle en France. Construction progressive d’un cliché", Cahiers croates, 5-6, 1998, 49-76; Les Frangipani. Un exemple de la réputation des lignages au XVIIe siecle en Europe, Paris, AMCA, 2003, 152 p.; "La notion de conversion aux frontieres de l’Europe: un aspect du catholicisme dans le diocese de Senj-Modrus aux XVIIe et XVIIIe siecles", Croatica christiana periodica, 53, 2004, 89-116; "Expression ultime d’une piété personnelle au XVIIe siecle en Europe centrale: les dernieres lettres de Pierre Zrinski et de François Christophe Frangepan", Colloque L’écriture du croyant, Université de Nancy II, novembre 2001, a paraître).

Enseignement

L'Équipe continue d'ouvrer pour la tenue réguliere des cours de langue et culture croates dispensés depuis 1991, a son initiative, dans le cadre de la formation continue de Paris IV. Ce premier enseignement spécifique de croate littéraire dans l’histoire de l’université française est destiné a faciliter a un nombre croissant de personnes l’approche directe des textes et des faits culturels étudiés par les chercheurs du groupe. Lors de la récente exposition sur La Renaissance en Croatie (Musée de la Renaissance, Château d'Écouen, 2004) - manifestation pour laquelle les travaux de l’Équipe sur les XVe et XVIe siecles croates avaient contribué a préparer le terrain a partir de 1986 – notre collegue Ivanka Jardin, chargée de ces enseignements, a animé avec un franc succes des ateliers d’initiation a la langue croate.

II. - Prévisions

Alors que, ces dernieres années, l'avenir de l'Équipe paraissait incertain, en raison de la situation susmentionnée en Europe du Sud-Est, et que sa fermeture était sérieusement envisagée en 2002, la ré-européanisation accélérée des institutions et de la vie publique en Croatie, pays ayant depuis le 18 juin 2004 le statut officiel de pays candidat a l’Union européenne, et la récente signature d’une convention franco-croate en matiere d’éducation, de science et de culture ouvrent désormais des perspectives de coopération internationale qui devraient permettre de créer des conditions favorables au maintien et au développement de la formation. Dans ce contexte, la récente élection a l’Académie croate de notre membre associé André Tuilier (22 mai 2004), la régularisation de la situation administrative du respon-sable de l'Équipe dans son pays d’origine et sa nomination en qualité de ministre plénipotentiaire a la Délégation permanente de la République de Croatie aupres de l’UNESCO (30 mars 2004, notification reçue le 1er juin suivant), charge consultative et honorifique compatible avec ses fonctions universitaires, peuvent également etre considérées comme des éléments favorables.

Tout en conservant sa dimension interdisciplinaire et sa triple orientation thématique (méthodo-logie, périodes anciennes de l’histoire culturelle, problématiques contemporaines), l’Équipe devra avant tout instaurer des coopérations fonctionnelles en vue de la reprise de ses publications collectives (série interdisciplinaire Croatica Parisiensia) et de la valorisation de son fonds de documentation spécialisée (Bibliotheque A. G. Matos [annexe VII]), élargir le cercle des collaborateurs qualifiés et activer les échanges de jeunes chercheurs, notamment dans le cadre de la convention tripartite susmentionnée.

Fait a Paris le 24 septembre 2004
Le Responsable de l’Équipe de recherche
Henrik Heger



C. - Activités depuis la rentrée universitaire de 2004
(liste sélective, a compléter)

25 février 2005, 18 heures 30, en Sorbonne, amphithéâtre Guizot : organisation d’une séance publique sur La Judith [Judita] de Marko Marulic, versifiée en langue croate - u versih harvacchi slo?ena - (1501), a l’occasion de la publication de sa traduction en français par Charles Béné (Most/Le Pont, Zagreb), avec la participation des Professeurs Charles Béné (Grenoble), membre correspondant de l’Académie croate, Cvijeta Pavlovic (Zagreb), docteur es sciences philologiques, et Mirko Tomasovic (Zagreb), membre ordinaire de l’Académie croate ; propos introductifs et coordination par Henrik Heger. Séance réalisée en coopération avec le Marulianum, centre de recherche sur Marko Marulic et son cercle humaniste - Split, et avec le soutien du Ministere de la culture de la République de Croatie.

18 juin 2005, a partir de 10 heures 30, en Sorbonne, salle D-665 : réunions statutaires des structures spécialisées du Programme interdisciplinaire d’études croates a l'Université Paris-Sorbonne.

23 septembre 2005, 18 heures 30, en Sorbonne, amphithéâtre Guizot : organisation d’une séance publique sur Littérature et liturgie, a l’occasion de la réédition de l’ouvrage d’Ivan Merz (Banja Luka, 1896 – Zagreb, 1928), L’Influence de la liturgie sur les écrivains français de 1700 a 1923, procurée par Thomas Gueydier (Éditions du Cerf, Paris, 2005). Présidence et propos introductifs : M. Roland Drago, professeur émérite a l’Université de droit, d’économie et de sciences sociales de Paris, membre de l’Académie des sciences morales et politiques. Communications de Mgr Francesco Follo, observateur permanent du Saint-Siege aupres de l’Unesco, du F. Patrick Prétot O.S.B., directeur de l’Institut supérieur de liturgie (Institut catholique de Paris), et de M. Thomas Gueydier, professeur et coordinateur général du Centre d’études théologiques de Caen. Coordination : Henrik Heger. Séance réalisée en coopération avec la Société R.J. Boskovic et avec le soutien du Fonds universitaire F.K. Frankopan pour l’avancement des recherches sur l’aire culturelle croate.

30 septembre 2005, 18 heures 30, en Sorbonne, amphithéâtre Guizot : organisation d’une séance publique sur le theme Un prélat croate engagé : Josip Juraj Strossmayer (Osijek, 4 février 1815 – Djakovo, 8 avril 1905), a l’occasion du 190e anniversaire de la naissance et du centenaire de la mort du fondateur de l’actuelle Université de Zagreb et de l'Académie croate. Coordination, présidence et propos introductifs : Henrik Heger. Communications de Luc Oreskovic, docteur en histoire (Paris), André Tuilier, directeur honoraire de la Bibliotheque de la Sorbonne, membre correspondant de l’Académie croate des sciences et des arts, et Franjo Sanjek, professeur a l’Université de Zagreb, membre ordinaire de l’Académie croate des sciences et des arts. Séance organisée en coopération avec la Société R.J. Boskovic et avec le soutien du Fonds universitaire F.K. Frankopan pour l’avancement des recherches sur l’aire culturelle croate.

15 novembre 2005, 15 heures, a l’École des hautes études en sciences sociales, 105, boulevard Raspail, Paris Ve, salle 2 : soutenance de la these de doctorat en sciences du langage (option Arts et littératures) de Mme Djurdja Sinko-Depierris, membre de l'Équipe de recherche, sur le sujet : Le phénomene du pétrarquisme en Croatie. Les poetes et le contexte historique, social et culturel (XVe-XVIe siecles). Membres du jury : MM. Alain Boureau (EHESS), Francesco Furlan (Paris VIII/CNRS), Henrik Heger (Paris IV), Yves Hersant (EHESS), directeur de recherche, et Frank La Brasca (Tours), président.

20 juin 2006, 9 heures, en Sorbonne, salle Louis Liard, soutenance de la these de doctorat en histoire de M. Philippe Gelez sur Safvet-beg Basagic (1870-1934), réalisée dans le prolongement d’un projet initié par le responsable de l’Équipe de recherche. Membres du jury : MM. Jean-Paul Bled (Paris IV), directeur de recherche, Henrik Heger (Paris IV), Tomislav Isek (Sarajevo), Bernard Lory (INALCO), Alexandre Popovic (CNRS/EHESS) et Paul-Louis Thomas (Paris IV), président.

3 mai 2007, 10 heures, a l’Université de Zadar, salle d’honneur, conférence du responsable de l’Équipe de recherche sur "La Sorbonne, foyer des études sur l'aire culturelle croate : des origines médiévales a l’approche interdisciplinaire contemporaine", a l'invitation du Département de langue et littérature françaises de l’Université de Zadar et de l’Association croato-française de Zadar.

3 et 4 mai 2007, a l'Université d'Artois, Arras : participation du responsable de l’Équipe de recherche au Colloque international Identité et révolte en Europe centrale et orientale (1947-1989) : art, littérature, droit et histoire; lecture de sa communication sur le sujet "De la Déclaration sur la langue croate a la répression du Mouvement de masse en Croatie : les événements de 1967 a 1971 vus par le périodique en exil Hrvatska revija" (version élargie remise a l’éditeur le 8 février 2008).

5 mai 2007, de 9 heures 15 a 19 heures, a Skradin, Trg Male Gospe 3, participation du responsable de l’Équipe de recherche a la Ie Table ronde des Études croates dans le monde, a l’invitation des Studia Croatica de l’Université de Zagreb.

27 juin 2007, 19 heures, a Zagreb, salle d’honneur de Kamenita vrata, Ulica Kamenita 3, Zagreb, conférence du responsable de l’Équipe de recherche sur "Srednjovjekovni poceci i suvremena obnova proucavanja hrvatskoga kulturnog podrucja na Sorboni" [Origines médiévales et renouveau contemporain des études sur l'aire culturelle croate en Sorbonne], a l’invitation de l’association culturelle Braca Hrvatskoga Zmaja, Zagreb.

30 juin 2007, a partir de 10 heures 30, en Sorbonne, salle D-665 : réunions statutaires des structures spécialisées du Programme interdisciplinaire d’études croates a l’Université Paris-Sorbonne.

Octobre 2007, accueil pour un stage de recherche d’un mois de M. Patrick Levacic, assistant a l’Université de Zadar qui, préparant a l’Université de Zagreb une these de doctorat ayant trait aux relations littéraires et culturelles franco-croates, bénéficie d’une bourse du Gouvernement français.

17 et 18 mars 2008, a la Maison de la Recherche de l’Université d’Artois, Arras, respectivement a 15 heures et a 12 heures : participation du responsable de l’Équipe de recherche au Colloque international Actualité de l’héritage des Lumieres en Europe, avec deux communications intitulées, l’une « Rudjer Josip Boskovic et les cultures européennes – héritage, affinités, contacts », l’autre « Les relations de Rudjer Josip Boskovic avec les milieux politiques et mondains de France ».

Mars 2008, publication de la these de doctorat en histoire de M. Luc Oreskovic, membre de l’Équipe de recherche et du conseil scientifique aupres de la Société Rudjer Josip Boskovic: Le diocese de Senj-Modrus en Croatie habsbourgeoise de la Contre-Réforme aux Lumieres (1650-1770), Turnhout, Brepols, 2008, VIII+575 pages (Bibliotheque de l’École des hautes études, Sciences religieuses, volume 132). ISBN 978-2-503-52448-1.

12 avril 2008, 9 heures, Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne, salle D-116 : soutenance de la these de doctorat en histoire de M. Edi Milos, membre de l’Équipe de recherche, sur Antun Radic et la genese du mouvement paysan croate (1868-1905), projet initié par le responsable de l’Équipe de recherche. Membres du jury : MM. Jean-Paul Bled (Paris IV), directeur de recherche, Henrik Heger (Paris IV), Slobodan Prosperov Novak (Split/Yale University), Franjo Sanjek (Zagreb) et Paul-Louis Thomas (Paris IV), président.
 

D. - Texte de la Convention internationale tripartite du 31 mai 1990
entre l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV),
l'Université Macquarie a Sydney et l’Université de Zagreb,
convention relative a la coopération en matiere
d'étude interdisciplinaire et comparatiste du domaine croate
(version française)


CONVENTION

L'UNIVERSITÉ DE PARIS-SORBONNE (PARIS IV), représentée par son Président, Monsieur le Professeur Michel MESLIN,

L'UNIVERSITÉ MACQUARIE A SYDNEY, représentée par son Vice-Chancelier, Madame le Professeur émérite Di YERBURY,

L'UNIVERSITÉ DE ZAGREB, représentée par son Recteur, Monsieur le Professeur Zvonimir SEPAROVIC,

Ci-apres dénommées les parties contractantes,

Considérant que lesdites parties contractantes possedent des formations spécialement consacrées a l’étude du domaine croate, a savoir, respectivement,

l'Équipe de recherche sur la culture croate et les échanges intellectuels internationaux, unité constitutive du Centre de recherche en littérature comparée de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV),

la formation des Études croates, unité relevant de l’École des langues modernes de l’Université Macquarie a Sydney, et

le Groupe d’études croates interdisciplinaires, unité relevant de la Commission pour la coopération internationale de l'Université de Zagreb,

Étant donné que les formations spécialisées susmentionnées ont manifesté le souhait d’ouvrer ensemble dans une perspective interdisciplinaire et comparatiste, tant pour le progres des connaissances dans leur domaine d’étude particulier que pour le développement des relations entre leurs établissements et milieux culturels respectifs,

CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

Article 1. – Les parties contractantes établissent entre elles une coopération ayant pour objet l’étude de l’aire culturelle croate considérée dans sa spécificité, dans la diversité de ses composantes et dans ses rapports avec d’autres ensembles culturels.

Cette coopération inclura notamment l’étude des apports historiques de la diaspora croate a la vie intellectuelle des pays hôtes, ainsi que celle des facteurs déterminant et éclairant l’évolution culturelle de ladite diaspora.

Article 2. - La coopération instituée par la présente convention consistera a mettre en commun les potentiels scientifiques des formations spécialisées concernées, de meme qu’a exploiter ensemble et a échanger toutes informations et données relatives a leur domaine d’étude, dans l’intéret mutuel et pour des projets ou programmes définis conjointement.

Cette coopération pourra en outre donner lieu a des manifestations scientifiques et a des publications communes, a l’échange d’étudiants, de chercheurs et de conférenciers, ainsi qu’a toutes autres initiatives propres a servir les objectifs précités.

Ces actions pourront etre conduites de concert par au moins deux des parties contractantes.

Article 3. - La mise en ouvre de la présente convention ne pourra entraîner, du seul fait de sa signature, aucune contribution financiere obligatoire ni aucune autre contrainte matérielle ou sujétion administrative pour les parties contractantes et les autorités dont elles relevent.

Il appartiendra auxdites parties contractantes et plus particulierement aux formations spécialisées mentionnées ci-dessus d’assurer le financement des initiatives et réalisations communes en utilisant les procédures habituelles en matiere d’aide a la recherche scientifique et aux activités universitaires.

Article 4. - La présente convention est conclue pour une durée illimitée, sauf faculté, pour chacune des parties contractantes, de se retirer apres dénonciation prenant effet a l’expiration d’un préavis d’un an, ce délai étant stipulé afin de préserver l’exécution normale d’actions et de programmes en cours.

Article 5. - Cette convention entrera en vigueur des qu’elle aura été signée par les représentants habilités des parties contractantes.

L’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), l’Université Macquarie a Sydney et l’Université de Zagreb sont engagées respectivement par la version française, la version anglaise et la version croate du présent texte. Celui-ci est établi en trois exemplaires originaux trilingues, chacune des parties contractantes conservant l’un d’eux.

POUR LES PARTIES CONTRACTANTES :

En Sorbonne, le 31 mai 1990

Le Président de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)
Signé
Michel MESLIN
Professeur

Le Vice-Chancelier de l’Université Macquarie – Sydney
Signé
Di YERBURY
Professeur émérite

Le Recteur de l’Université de Zagreb
Signé
Zvonimir Paul SEPAROVIC
Professeur


Source www.crlc.paris4.sorbonne.fr


 
DIX ANS D'ETUDES INTERDISCIPLINAIRES CROATES EN SORBONNE
SOUS LA DIRECTION D'HENRIK HEGER

Le dixieme anniversaire du Programme interdisciplinaire d'études croates a l'Université de Paris-Sorbonne me fournit l'occasion de présenter aux anciens étudiants et aux amis de l'Alma mater Croatica l'oeuvre réalisée par Henrik Heger, fondateur et responsable de ce programme, initiateur et artisan de la convention universitaire tripartite Paris-SydneyZagreb.

Croate de naissance naturalisé français, romaniste formé en Allemagne, en France et en Espagne, docteur en philosophie de l'Université de Bonn, Henrik Heger est chargé en 1966 de la mise en place des études médiévales françaises a la nouvelle Université de Bochum. Nommé a la Sorbonne en 1969, il y enseigne la littérature française du Moyen Age, discipline pour le développement de laquelle il s'engage en qualité de membre du bureau national de la Société de langues et littératures médiévales d'oc et d'oil, commc co-fondateur de la revue Perspectives médiévales (aux côtés de Daniel Poirion et de Robert Deschaux) ainsi qu'au sein de nombreuses comnisssions universitaires, sociétés savantes et institutions spécialisées.

Seul enseignant titulaire d'origine croate a l'Université de Paris-Sorbonne et lointain successeur de Georges d'Esclavonie (docteur en Sorbonne qui jeta des la fin du XIVe siecle les bases de la croatistique française), Henrik Heger entegre en 1981 l'étude des relations franco-croates dans le programme de maîtrise des comparatistes puis fonde, en décembre de la meme année, l'Equipe de recherche sur la culture croate et les échanges intellectuels internationaux.

A la direction de celle formation constitutive du Centre de recherche en littérature comparée de l'Université dc Paris-Sorbonne, il ajoute celle de trois autres organismes qu'il fonde et installe en 1983 dans le meme établissement : la Société Rudjer Josip Boskovic pour la recherche universitaire sur l'aire culturelle croate; la Bibliotheque Antun Gustav Matos, centre interdisciplinaire de documentation croate au titre duquel il signera en 1986 unc convention de coopération permanente avec la Bibliotheque de la Sorbonne; la Fondation universitaire Fran Krsto Frankopan pour l'avancement des recherches sur l'aire culturelle croate.

Apres avoir créé ces outils spécialisés auxquels il ajoutera en 1986 les publications Croatica Parisiensia (Presses de l'Université de Paris-Sorbonne) - formulé une méthodologie appropriée ("étude du domaine croate considéré dans sa spécificité, dans la diversité de ses composantes et dans ses rapports avec d'autres ensembles culturels"), Henrik Heger prend l'initiative et la responsabilité des Symposiums internationaux d'études sur l'aire culturelle croate qui, depuis 1983, réunissent tous les ans a la Sorbonne des spécialistes venant de toutes les parties du monde. Les colloques déja tenus ont été centrés sur les périodes les plus anciennes de l'histoire intellectuelle croate (débuts du livre croate, Moyen Age, renaissance), sur des themes relevant des relations franco-croates (R.J. Boskovic, A.G. Matos, Révolution française) et sur l'apport culturel des communautés religieuses (cycle ouvert par un colloque sur l'islam et un autre sur le protestantisme, l'étude de l'apport du judaisme étant programmée pour 1992). La répartition des séances de travail entre la Sorbonne et d'autres lieux significatifs de la capitale française (Sénat, Grande Arche, Institut musulman de la Grande Mosquée, Faculté de théologie protestante) témoigne de l'esprit d'ouverture qui anime l'organisateur.

Autour des institutions spécialisées qu'il dirige a l'Université, Henrik Heger réussit en l'espace de quelques années a créer une intense vie culturelle qui familiarise le public français avec tous les aspects de la création intellectuelle en Croatie: exposition a la Bibliotheque de la Sorbonne (gravures anciennes, A.G. Matos a Paris); concerts universitaires thématiques (Moyen Age, renaissance, XVIIIe siecle, musique croate de tradition islamique, XIXe et XXe siecle); soirées diverses en Sorbonne (Ivan Mestrovic, Croates de Gradisce/ Burgenland, Vlado Gotovac, Ensemble Lado, Ivan Mazuranic, table ronde sur l'identité culturelle croate); enseignements d'histoire intellectuelle (cours introductifs, Dubrovnik); mise en place d'un Atelier d'art théâtral croate; constitution d'Ars Musica croatica, collection de documents sonores (avec Igor Pomykalo et Stanislav Tuksar). Des cours de croate littéraire sont crées a son initiative en octobre 1991, dans le cadrc dc la Formation continue a l'Université.

Lors de missions qui le conduisent notamment en Croatic, cn Australie et en Amérique du Nord, Henrik Heger conçoit et met au point la premiere convention internationale ayant pour objet l'étude interdisciplinaire de l'aire culturelle croate. Associant l'Université de Paris-Sorbonne, l'Université Macquarie de Sydney et l'Université de Zagreb (auxquelles pourront se joindre d'autres établissements), signée a Paris le 31 mai 1990, cette convention constitue le couronnement des efforts de toute une décennie, en reconnaissance desquels Henrik Heger reçoit, la meme année, la médaille de l'Université de Zagreb. Cette derniere le nomme professeur en juin 1991.

En sa qualité de citoyen croate, Henrik Heger s'engage activement pour le rétablissement de la démocratie dans sa premiere partie: initiateur (1986, avec Marc Gjidara puis Ivan Curak) et co-fondateur (9 novembre 1990) du Conseil représentatif des institutions et de la communauté croates dc France, membre rapporteur de la Commission chargée de l'élaboration de la nouvelle Constitution croate, représentant (avec Ivan Curak) de la Ville de Zagreb aupres des autorités municipales de Paris, il se voit confier en avril 1991 la charge de représentant plénipotentiaire de la République de Croatie en France. Ces nouvelles fonctions ne l'empechent pas de continuer a assurer bénévolement, comme il l'a fait jusqu'ici, le secrétariat général du Centre de recherche en Iittérature comparée et la direction du Programme interdisciplinaire d'études croates a l'Université de Paris Sorbonne.

Il serait injuste de ne pas mentionner ici l'appui de toute une pléiade de collegues qu'Henrik Heger a su réunir autour de son travail universitaire qui bénéficie en outre du soutien actif de nombreux amis de la culture croate vivant en France et de par le monde. En l'année du dixieme anniversaire du Programme et au moment ou l'aire culturelle croate est menacée dans son existence meme, il faut souhaiter a cette oeuvre l'avenir heureux qu'elle mérite: ad multos annos !

Pierre BRUNEL, Directeur-fondateur du Centre de recherche en littérature comparée de l'Université de Paris-Sorbonne


Formated for CROWN by prof.dr. Darko ®ubriniæ
Distributed by www.Croatia.org . This message is intended for Croatian Associations/Institutions and their Friends in Croatia and in the World. The opinions/articles expressed on this list do not reflect personal opinions of the moderator. If the reader of this message is not the intended recipient, please delete or destroy all copies of this communication and please, let us know!


How would you rate the quality of this article?

Verification:
Enter the security code shown below:
imgRegenerate Image


Add comment
Article Options
Croatian Constellation



Popular Articles
  1. (E) 100 Years Old Hotel Therapia reopens in Crikvenica
  2. Dr. Andrija Puharich: parapsychologist, medical researcher, and inventor
  3. Europe 2007: Zagreb the Continent's new star
  4. (E) Croatian Book Club-Mike Celizic
  5. Violi Calvert: Nenad Bach in China to be interviewed by China Radio International
No popular articles found.